Vive le monde libre !

Les logiciels libres ne sont pas forcément gratuits. L'expression désigne des logiciels dont l'auteur fournit une version en code source en plus de la version exécutable (soit livrée en même temps, soit tenue à disposition de l'acquéreur du logiciel). Cela garantit à l'utilisateur qu'il pourra examiner ou faire examiner le programme par un informaticien par exemple pour s'assurer qu'il ne réalise pas de transmission de données confidentielles à son insu ou pour le modifier, l'adapter, l'améliorer... Cela ne remet pas en cause les droits liés à la propriété intellectuelle de l'auteur du programme qui peut le vendre librement et essayer de gagner sa vie ainsi.
A l'inverse, un programme gratuit n'est pas toujours libre : de nombreux logiciels gratuits sont en fait des programmes propriétaires dont il est même interdit de simplement consulter le code source ! Lisez ou relisez les licences des logiciels que vous détenez, vous verrez que vous n'avez guère de droits sauf s'il s'agit de logiciels libres.

Avant de pirater un logiciel non libre, si vous cherchiez un équivalent libre et gratuit (ou simplement gratuit) ? Vous avez de fortes chances de trouver rapidement votre bonheur et vous éviterez les ennuis qui guettent les utilisateurs de logiciels piratés. En prime, vous participerez au développement du logiciel libre et à la diffusion de l'esprit d'ouverture et de tolérance qui prédomine dans ce monde-là.

Plus d'infos sur les logiciels libres :

  • AFUL, Association Francophone des Utilisateurs de Linux et des Logiciels Libres.
  • APRIL, Association pour la Promotion et la Recherche en Informatique Libre.
  • GNU, GNU's Not Unix!.
  • Free Software Foundation, Fondation du logiciel libre, serait détentrice de la marque déposée "OpenSource" et est l'auteur de la GPL (General Public License, licence qui protège de nombreux logiciels libres tout en autorisant leur diffusion et leur amélioration).

Soutenir les logiciels libres :
Depuis plusieurs années, une grande offensive est conduite par certains éditeurs de logiciels pour obtenir l'octroi de brevets européens sur leurs produits comme cela se fait déjà aux Etats-Unis. D'autres éditeurs, de nombreux professionnels, de nombreux utilisateurs, se mobilisent contre un projet de directive européenne légalisant les brevets déjà octroyés sans base juridique par l'Office Européen des Brevets et permettant à l'Office de continuer à en délivrer, sur une base légale cette fois. Lire plus...

Quelques logiciels libres : Je vous propose une sélection de logiciels libres. Comme toute sélection, elle est arbitraire mais j'en utilise la plupart au quotidien ou presque pour satisfaire mes besoins personnels ou ceux d'associations dans lesquelles j'exerce des responsabilités en remplacement de logiciels propriétaires dont je possède pourtant une licence d'utilisation.

Chez YO
Pas de brevets sur les logiciels !
No e-patents!

Menu principal